Le poids idéal pendant la grossesse

Une nouvelle étude montre que les excès alimentaires pendant la grossesse exposent la mère à un risque d’obésité. Elle est également soumise à un éventuel développement de diabète et d’hypertension artérielle.

Voici quelques faits saillants auxquels il faut faire attention

  • Pour les femmes obèses, il est nécessaire de diminuer les apports caloriques durant la grossesse.
  • Le surpoids peut augmenter les risques de diabète et d’hypertension.
  • Il est important de maintenir un poids idéal pendant la grossesse.

Pendant la grossesse, il est recommandé à la plupart des mères de suivre un régime alimentaire riche en matière grasse. Cela permet au bébé de recevoir tous ses besoins nutritionnels. D’habitude, il faut qu’elles consomment idéalement des aliments sains pour éviter de prendre du poids. Depuis toujours, il est admis qu’une alimentation non équilibrée augmente le risque d’obésité.

Durant cette période également, seul le gain de poids optimal est recommandé aux mères. Des chercheurs ont créé une calculatrice pouvant aider la future mère à ajuster son poids pour ensuite entamer un accouchement sans risque.

Toutefois, il est aussi admis qu’un surplus de poids de la mère peut causer un impact sur celui de son enfant. Dès lors, pour ne pas avoir de complication lors de l’accouchement, il est primordial de savoir accommoder son poids.

L’importance du poids

Il existe en effet un lien très fort entre le poids de la mère et celui du bébé. Les contextes peuvent se différencier selon celui de la mère.

Une mère présentant une insuffisance pondérale a tendance à avoir un bébé né prématurément ou présentant un faible poids pour son âge gestationnel. Tandis qu’une mère dans un surpoids est plus susceptible d’avoir un nouveau-né en surpoids pour son âge gestationnel.

Par rapport à ceux qui sont nés avec un poids normal, les bébés à faible poids pour leur âge gestationnel et en surpoids par rapport à leur âge gestationnel présentent tous deux un risque plus élevé d’altérations telles que l’hypertension, les crises cardiaques, le diabète et l’obésité.

Lorsqu’une femme enceinte dépasse son poids normal,il est vraiment nécessaire d’en perdre jusqu’à l’optimal. Le surpoids pendant la grossesse accroît les risques de diabète gestationnel et d’hypertension artérielle. En plus, l’embonpoint pourrait être une cause de maladies cardiaques chez la mère et l’enfant.

L’impact du poids de la mère

Les chercheurs suggèrent que les femmes avec un IMC normal ont une moindre chance d’avoir un bébé à faible poids ou en surpoids, ce qui représente un risque de 10%. Ils avancent aussi que les femmes avec un IMC 17 devraient gagner environ 22 kg et pas moins.

Ils recommandent par ailleurs qu’une femme légèrement en surpoids avec un IMC 32 devrait prendre environ 3,6 kg et pas plus. En outre, les femmes très obèses avec un IMC 40 devraient perdre 6 kg.

Cependant, dans la culture indienne, les gens croient à tort que si un bébé est en surpoids, il est logiquement en bonne santé. Dans l’avenir, il sera difficile pour lui de perdre du poids et cela même en exerçant une rude activité physique.

L’alimentation et la grossesse

Une gynécologue affirme que le gain de poids pendant la grossesse dépendra du poids global de la femme. Elle a déclaré qu’en Inde, la prise de poids est intimement liée à la grossesse, ce qui n’est pas raisonnable. Cependant, il faut prendre en compte la masse du placenta. L’idéal pour une mère enceinte est que son poids soit gardé entre 2 à 3 kg.

Elle dit qu’il est nécessaire pour une femme obèse de ne pas prendre autant de calories. Le mieux à faire est d’en consommer juste pour la nécessité du placenta. Elle avance aussi que l’excès de calories durant la grossesse augmente les risques de comorbidité. De plus, la mère va s’exposer davantage au développement d’un diabète ou d’une hypertension artérielle.

Les femmes enceintes devraient bénéficier d’un traitement approprié et d’un régime spécifique, constitué notamment d’aliments riches en glucides, en protéines, en vitamines et en lipides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *